Organisme génétiquement modifié : un mal nécessaire ?

Les avancées scientifiques et technologiques que connait le monde ces dernières années ne laissent aucun secteur en marge. C’est ainsi que depuis quelques années maintenant, le sujet des Organismes Génétiquement Modifiés ou OGM revient à l’ordre du jour. D’un camp, les défenseurs de ce type de pratique et de l’autre, ceux qui ont du mal avec. Les OGM disposant aussi bien d’avantages que d’inconvénients, il parait judicieux de se demander s’il s’agit d’un mal nécessaire.

Qu’appelle-t-on OGM ?

On appelle OGM, une structure vivante sur laquelle il a été pratiqué une intervention afin de modifier ou de changer son patrimoine génétique. En Europe, on estime qu’il faudra que ces modifications aient été faites en utilisant le génie génétique avant qu’on ne puisse employer le terme d’OGM. Pour ce qui est des Etats-Unis, même lorsqu’il s’agit de mutations opérées sur une sélection artificielle, le terme d’OGM peut être également employé.

Aujourd’hui, les organismes les plus touchés par la modification du patrimoine génétique sont les être vivants végétaux. Pour savoir si un végétal a subi un changement, il est possible de consulter le site ambiome.net.

Quels sont les avantages et inconvénients des OGM ?

Opter pour les OGM, c’est en premier lieu choisir une solution innovante. De fait, ils permettent de créer de nouvelles variétés de différents végétaux ayant de meilleures caractéristiques que celles normales. En prenant l’exemple d’une tomate génétiquement modifiée, on pourra constater que cette dernière est plus grosse et plus juteuse que celle classique.

En plus, avec les OGM, on peut produire en grande quantité et même sur des surfaces qui ne sont normalement pas utilisables. Il s’agit donc d’une solution pour éradiquer la faim dans le monde.

Lire aussi  Sac Lune : Choisissez ce qui vous convient chez PoemeParis.fr

Pour ce qui est des inconvénients, ils ont en premier lieu, rapport au plan éthique. Pratiquer des modifications sur les espèces vivantes peut en effet être mal vu. En plus, l’usage des OGM peut entrainer le développement d’insectes nuisibles aux plantes. Enfin, la production des OGM demande parfois une grande quantité d’herbicide, ce qui peut être néfaste à l’homme.

En somme, bien que les OGM disposent d’avantages certains, il faut savoir comment les produire. Au rythme auquel va le monde, le recours à une telle solution est de plus en plus inévitable. Aux gouvernants alors, de mettre en place des stratégies pour cela soit fait dans un cadre adéquat.