Guide pour une perte de poids après la cinquantaine

Après 50 ans, le métabolisme ralentit et le stockage des graisses augmente. De plus, les femmes dans la cinquantaine sont confrontées à des changements hormonaux. Alors qu'est-ce qui peut être utile à un cinquantenaire en quête de perte de poids ? Lisez la suite de notre guide pour rapidement perdre du poids après 50 ans.

Un exemple de bonne alimentation

Le petit-déjeuner doit comprendre des aliments riches en protéines (fromage, jambon, œufs, yaourt, fromage cottage) et des aliments riches en glucides (viennoiseries, pain, flocons). Un fruit ou un produit laitier suffit pour une collation et vous pouvez avoir plus d'infos sur notre site.

Le déjeuner devrait inclure des légumes, de la viande, du poisson, des légumineuses, du fromage ou une autre source de protéines et une plus petite portion de plats d'accompagnement. Les soupes riches, comme les légumineuses, sont également excellentes. Il peut également s'agir de plats sucrés, mais complétés par des protéines, par exemple, vous pouvez ajouter du fromage avec des crêpes ou des pommes ou des crêpes.

Le dîner doit être léger et simple, les exemples sont le pain et le poisson à tartiner, le risotto aux légumes avec du fromage et des légumes, les légumes cuits au four avec du fromage ou les pommes de terre épluchées avec du kéfir.

Comment se déplacer correctement après 50 ans ?

Des activités de type aérobie vous aident à maintenir votre poids de corps optimal : marche, marche nordique ou vélo elliptique. Si vous décidez de faire du vélo ou de la natation, vous devriez consulter un expert sur les paramètres d'exercice corrects. Si elles sont mal faites, ces activités physiques peuvent avoir un impact négatif, comme une mauvaise posture ou une surcharge de certaines zones.

Lire aussi  Quelle assurance auto pour un conducteur handicapé ?

Le renforcement joue également un rôle important dans la vieillesse. Les muscles commencent à s'atrophier et il est nécessaire de les maintenir au moins sous une charge minimale pour que vous puissiez continuer à bouger sans problème. L'exercice permet également de prévenir les problèmes articulaires, les muscles actifs aident à stabiliser les articulations et à réduire le risque de leur maladie.

N'oubliez pas non plus d'entraîner l'équilibre, la coordination et la stabilité. Avec l'âge, ces capacités diminuent et leur principal impact est une mauvaise posture, des mouvements non coordonnés et la menace associée de blessure. Le taux de transmission de l'influx nerveux diminue également avec l'âge, il est donc important de garder les voies nerveuses encore "fraîches".