Comment conduire une trottinette électrique ?

La trottinette électrique est un demi-véhicule qui est de plus en plus utilisé. Son succès vient du fait qu’il est écologique et facilement maniable. Dans la suite de notre développement, vous apprendrez un peu plus sur la trottinette et comment la conduire.

Les différents éléments de la trottinette électrique

Nous allons apprendre à conduire la trottinette, mais il faut avant tout connaître ses différentes parties. La trottinette électrique est constituée d’une bactérie, un moteur, un accélérateur et d’un système de freinage. Vous vous demandez surement le rôle de ses composantes. Ne vous inquiété pas,retrouvez le ici . Le moteur reste dans la roue avant ou parfois sous le plateau. Elle permet le fonctionnement de la trottinette sans aide extérieur. Elle fonctionne soit en régime alternatif et donc de type brushless ou soit en régime continue et donc de type brushed.

La bactérie est là pour alimenter le moteur, car pour son fonctionnement le moteur a besoin d’être alimenté. Il y a aussi deux formes de bactéries. Nous notons les bactéries faites en plomb et celles faites en lithium. La bactérie aussi se situe sous le plancher. L’accélérateur quant à lui est situé sur le guidon droit. Grâce à lui les trottinettes peuvent dépasser la barre des 25 km/h. Avec cette vitesse, on comprend la nécessité de frein. Les freins sont bien sûr du côté des roues.

Les étapes de conduite de la trottinette

Pour conduire une trottinette quand on est un débutant, il faut s’équiper. Il faut porter un casque et des masques de genoux si possible. Comme ça en cas de chute, vous n’aurez rien. Par contre, on peut se passer de ça une fois la maîtrise acquise. Pour démarrer, il faut poser son pied le plus faible sur la trottinette et pousser pour qu’il démarre avec son pied fort. Une fois démarrée, il faut se stabiliser sur le plateau en gardant le guidon.

Ensuite, il faut commencer par augmenter la vitesse en utilisant l’accélérateur. Pour tourner, vous n’avez qu’à tourner le guidon comme à vélo. Pour s’arrêter, il faut décélérer à l’aide du système d’accélération et commencer par poser son pied au sol.